Comme annoncé le 15 juin par le Maire à l’issue de la réunion de quartier, élus et directeurs de service ont élaboré un plan d’actions afin de répondre aux doléances des habitants du secteur Careï-Annonciade. Voici les opérations déjà réalisées et celles à venir.

Qui mieux qu’un riverain est à même de parler de son quartier ? Personne ou presque. Ce qui explique l’objectif des réunions de quartier qui, animées par le Maire Jean-Claude Guibal, se déroulent une fois par mois dans l’un des douze secteurs d’habitation de Menton.

Le 15 juin, la session du Careï- Annonciade a permis de faire remonter des informations aux élus et directeurs de service. Et si la propreté, la sécurité ou encore l’incivisme ont été les principales doléances, les riverains n’ont pas hésité à exprimer leur mécontentement vis-à-vis du manque de stationnement. Un échange qui s’est achevé sur un engagement de Jean-Claude Guibal, à savoir la mise en place d’un plan d’actions élaboré par le Maire, la Direction générale des services techniques et la Police municipale.

Certaines opérations ont déjà été réalisées, d’autres sont en cours. Les dernières interviendront à partir de la rentrée et devraient être finalisées au cours du quatrième trimestre.

Police municipale 04 92 10 50 50
7 jours sur 7
24 heures sur 24

1- CRÉATION DE STATIONNEMENT

Piste cyclable : au début de l’été, comme convenu lors de la réunion, 26 places de stationnement ont été créées sur l’ancienne piste cyclable, c’est-à-dire de l’immeuble Saint-Vincent jusqu’au Garage de l’autoroute
Avenue de Sospel : dans le courant du mois, des barrières de type « Careï » vont être installées sur les trottoirs situés devant l’école Careï-Jeanne d’Arc afin de libérer 36 places de stationnement tout en continuant à sécuriser l’établissement scolaire public
Verbalisation : La Ville, comme annoncé lors de la réunion, a renforcé les relations de confiance et de coopération entre les polices municipale et nationale pour harmoniser les comportements en matière de verbalisation.

2- STATIONNEMENT ABUSIF

• Fourrière : depuis le 26 juin, 25 véhicules ventouses ont été pris en charge par la fourrière, dont 15 grâce à l’identification du propriétaire. Des opérations appelées « coup de poing » et qui sont appelées à se poursuivre de façon régulière. Pour info, l’amende forfaitaire est établie par procès électronique et varie de 22 € à 75 €
• Véhicules ventouses : la police de proximité a pour mission d’identifier les véhicules ventouses ou épaves (deux et quatre-roues) puis d’envoyer un courrier aux propriétaires afin de leur demander l’enlèvement
• Destruction de véhicule : vous pouvez faire détruire votre véhicule gratuitement en l’apportant au Garage de l’autoroute. Celui-ci étant le délégataire de service public choisi par la CARF, qui a la compétence de la fourrière automobile. Pour info, la facture s’élève à 480 € si votre véhicule épave est enlevé par la police
• Véhicules en infraction : la Police municipale a ordre de matérialiser tous les véhicules avec marquage à la craie grasse et apposition d’un panneau autocollant sur le pare-brise, puis de photographier le véhicule en infraction afin de compléter le dossier.

3- SÉCURITÉ

• City stade : un renforcement anti-intrusion et une signalétique ont été mis en place ainsi que des horaires d’ouverture et de fermeture : 8h-18h en hiver et 8h-20h en été. Ouvert à la population, le City stade est également réservé aux besoins des enseignants de l’école Careï-Jeanne d’Arc
• Patrouilles de police : les agents des Brigades routière et environnement effectuent deux patrouilles pédestres quotidiennes d’une heure minimum. À partir de la rentrée, elles auront lieu lors des entrées et sorties scolaires. Durant les vacances, celles-ci varient entre 7h et 20h. Les agents relèvent les infractions, les incivilités (déjections canines, ordures, etc.) et peuvent également verbaliser le bruit (scooter, etc.). Par ailleurs, des patrouilles en VTT sont également effectuées deux fois par jour
• Trafics de stupéfiants : les policiers municipaux ont l’ordre d’interpeller chaque fumeur de cannabis, de le conduire au commissariat et de le faire comparaitre devant un officier de police judiciaire.

4- VITESSE

• Cinémomètre et sonomètre : des contrôles radar vitesse et bruit sont effectués au minimum une fois par semaine dans la vallée du Careï comme sur l’ensemble du territoire communal
• Ralentisseurs : la Ville a remplacé les coussins berlinois situés au droit de l’école Careï-Jeanne d’Arc par trois plateaux traversants. D’ici le mois de novembre, tous les coussins berlinois implantés dans les deux contre-allées disparaitront au profit de dos d’ânes
• Limitation de vitesse : mise en place d’une zone à 30 Km/h sur l’ensemble des deux contre-allées, du pont de chemin de fer au giratoire des Douanes, dans le courant du mois de septembre.

AUTRES POINTS

• Parking Lavandières : en septembre, aménagement des différents accès piétons sur le parking situé au-dessus du nouveau parking des Lavandières
• Nettoiement : quatre fois par an les services de la Ville nettoient la vallée, du rond-point des Douanes au marché du Careï (parkings, voirie, etc.), à l’aide de deux laveuses de 8 000 litres, d’une de 2 000 litres et d’une balayeuse autoportée aspiratrice. L’opération dure une semaine et se déroule de nuit en février, juin, septembre et décembre
• Propreté quotidienne : du lundi au vendredi, les employés de l’ESAT ramassent les dépôts sauvages et changent les corbeilles de propreté. Ils balaient à l’aide d’une unité de 2 m3 autoportée aspiratrice et nettoient avec une petite unité de lavage de 1 500 litres
• Plantation : au début du mois de juillet, deux jacarandas ont remplacé deux arbres face à la villa Charlotte
• Voierie : la réfection des enrobés des trottoirs devant Conforama interviendra à la rentrée ainsi que la reprise du marquage horizontal sur le haut du Careï (stop – cédez-le-passage – passage piéton, etc.)
• Mobilier urbain : réfection en cours de la lasure sur les bancs.