En passant devant la chapelle Jeanne d’Arc, arrêtez-vous un instant pour admirer ses illuminations, son village de Noël et sa magnifique crèche géante exposés dans la cour. Mangeoire et bourgade nées d’un... savoir-faire maison prénommé Cathy !

Qui a dit que le bénévolat, le partage et la convivialité entre voisins avaient disparu ? Certainement pas plusieurs habitants du Careï. Au contraire !

Mais revenons quelques mois en arrière au moment où Cathy – riveraine depuis deux décennies – décide de mettre une touche de déco à la chapelle Jeanne d’Arc lors des grands événements. Une idée soutenue par Dorian, jeune homme de vingt ans qui s’est vu confier le relais de Jeanne d’Arc par le curé.

Depuis, les vitraux brillent à chaque office, la statue extérieure a retrouvé sa parure, l’édifice est illuminé pour les fêtes. Et cette année, un village de Noël et sa crèche géante entièrement faits-main décorent la cour de la chapelle. Petit à petit, ces heures de patience pour chiner dans les brocantes et confectionner des sujets ont fait boule de neige.

Et c’est ainsi qu’une soupe au pistou a régalé petits et grands lors de la procession du 15 août. Une première ! Et qu’importe si ses gestes d’attention et ces heures de bénévolat sont effectués autour de l’Église. Car grâce à cette action, les anciens retrouvent l’ambiance de leur quartier, les adultes participent avec plaisir et les enfants s’amusent entre copains.

Instants uniques qui verront peut-être la naissance d’amitiés indéfectibles. Qui sait ? Une initiative saluée par la Ville et le Maire d’autant que la chapelle Jeanne d’Arc est le premier et le dernier édifice religieux que l’on voit en arrivant ou en quittant Menton.

Sans oublier les remerciements de la Commune libre du Careï qui, par l’intermédiaire de son Maire Émile Pistolesi et de ses adjoints, a décerné l’insigne du Coq à Cathy.

Une décoration qui l’a promue au rang de Grand citoyen d’honneur le 19 novembre dernier.