Dimanche 24 mars, la promenade du Soleil s’ouvre aux piétons et aux amateurs de déplacement doux.

Le rendez-vous est donné ! Désormais, chaque quatrième dimanche du mois, la promenade du Soleil sera ouverte aux seuls piétons et amateurs de déplacements doux. En bref, à tous les amoureux des balades familiales.

Et c’est ce 24 mars que l’opération « Un dimanche au bord de mer » démarre…

Le temps d’une journée, de 9h à 18h, la promenade – de la rue Frédéric-Mistral (à la hauteur d’Élisée-Reclus) à la rue Adhémar-de-Lantagnac – sera donc fermée à la circulation.

Pour Jean-Claude Guibal, Maire de Menton, également à l’origine de ce projet, cette piétonisation est ni plus ni moins un retour aux sources : celles où Menton, entre les 19e et 20e siècles, accueillait l’ensemble des hivernants logeant dans les somptueux palaces de la ville… Hivernants qui déambulaient à loisir le long de la côte. Celles aussi d’un cadre de vie remarquable où, entre mer et montagne, l’air est des plus agréables.

Des producteurs et artisans locaux

Autant de raisons donc d’en profiter dès ce week-end. Outre cette invitation à la flânerie, « Un dimanche au bord de mer » se répètera donc chaque mois, sauf pendant la Fête du Citron®, en juillet et en août, et proposera de nombreuses autres animations.

C’est ainsi qu’à côté du jardin Élisée-Reclus, prendront place un petit marché bio composé d’une dizaine de producteurs et d’artisans du pays mentonnais (cosmétiques, maraîchers, produits alimentaires, huile d’olive, plantes…), des promenades à dos d’âne ou encore la location de vélos et trottinettes, à assistance électrique ou non.

Au fil des saisons, d’autres rendez-vous s’ajouteront jusqu’à l’esplanade des Sablettes pour embellir nos dimanches.

Ce 24 mars, des cours de yoga, de danse Nia, de méditation ou encore de sophrologie seront ainsi proposés esplanade Francis-Palmero et, sur le quai Gordon-Bennett, un concert, à 15h, d’Emily Johnson.