Henri Scandola, conseiller municipal, et Sylvain Michelet, Directeur général des services techniques, (3e et 4e sur la photo) ont reçu le prix de la Ville de Menton des mains d’Éric Ciotti et Charles-Ange Ginesy, respectivement précédent et actuel président du Département.

Le 24 novembre, dans le cadre du Forum du Plan climat départemental, la Ville a reçu le prix « Développement et créativité » pour ses opérations menées en faveur des économies d’énergie.

« Développement et créativité ». Une récompense décernée dans le cadre des trophées Climat-Énergie du 06 qui « visent à récompenser les acteurs azuréens les plus actifs en matière d’innovation technologique et énergétique ». Avec ces trophées, le Département « met en valeur des initiatives concrètes de tous les partenaires de son Plan climat, en matière de transport, d’énergies renouvelables, d’économie d’énergie, de bâti et d’aménagement durable, et d’adaptation au changement climatique ».

Ce prix, la commune de Menton le doit aux actions menées par ses services au cours de ces dernières années.

Voici quelques exemples parmi les actions les plus significatives :

  • Changement de l’éclairage public en source LED
  • Changement des chaudières fioul par des unités à gaz : palais de l’Europe, conservatoire de musique, locaux d’hébergement d’étudiants, villa Jasmin et six écoles primaires
  • Remplacement de fenêtres : écoles Hôtel de Ville, Frédéric-Mistral et Anne- Frank
  • Mise en place d’un pool automobile permettant de mutualiser différents véhicules de la flotte automobile
  • Acquisition de plusieurs véhicules électriques et outillage
  • Réutilisation des déchets verts d’élagage, de taille et de tonte en compost et paillage afin d’être directement réincorporés dans le sol et de limiter au maximum les déplacements
  • Charançon rouge : depuis plus de trois ans, la commune recherche une solution biologique efficace contre les ravages du Rhynchophorus ferrugineus. En association avec deux laboratoires, la Ville expérimente le traitement de ses palmiers avec des spores de champignons Beauveria bassiana souche 111. Ce travail a permis de faire évoluer la législation européenne qui vient d’autoriser la mise sur le marché de ce traitement efficace à plus de 85 % contre le charançon. La commune vient de mettre en place une stratégie de lutte expérimentale au moyen de drones sur deux sites
  • Frelon asiatique : la Ville a mis en place une cellule de vigilance et collationne chaque année tous les nids sur sa cartographie SIG (Système d’information géographique). Elle participe activement à cette lutte en ayant un agent dédié, devenu expert, qui traite avec le Muséum d’histoires naturelles.
  • Biodiversité : avec plus de 7 000 variétés d’arbres et d’arbustes, Menton a été lauréate en 2014 du prix National de la diversité végétale décerné par le Conseil national des villes et villages fleuris. Elle travaille à la réintroduction du Sophora toromiro qui provient de l’île de Pâques. Cette opération se fait en collaboration avec la fondation Albert II, le gouvernement du Chili et la municipalité de l’Île de Pâques
  • Nouveaux ravageurs : la Ville est à l’origine de la création de l’association Cophymed (Coopération phytosanitaire méditerranéenne) qui regroupe les gestionnaires des espaces publics et des scientifiques de France, d’Italie et d’Espagne pour traiter de cette problématique présente sur l’arc Méditerranéen et la préservation de la biodiversité.