Créé et géré par la Ville en partenariat avec la Mission Locale Est 06 et Pôle Emploi, le Café de l’emploi s’est tenu le 31 mai sur le parvis du musée Cocteau. Une troisième édition toujours destinée « à répondre aux jeunes qui souhaitent exercer un job d’été ou trouver un emploi saisonnier », souligne le Député-Maire Jean-Claude Guibal.

Cette année, le Café de l’emploi accueillait dix-sept employeurs, proposait un espace dédié à l’apprentissage ainsi qu’une centaine d’offres d’emplois supplémentaires. Soit 30 % de plus que les années précédentes. Une hausse « due à la mobilisation de la Ville. Nous sommes allés à la rencontre des commerçants locaux afin de créer une passerelle entre les jeunes et les employeurs. Ces derniers ne pouvant fermer leur boutique durant une après-midi, nous avons récupéré de nombreux CV que nous allons leur remettre », explique Habiba Paillac, conseillère municipale déléguée à la Jeunesse et à la Mission locale Est 06.

Soutenir la jeunesse Pour Jean-Claude Guibal, ce Café de l’emploi est également une façon « de dire aux jeunes de ne pas se décourager car il permet aussi d’identifier les personnes qui sont à la recherche d’un emploi durable ».

Face à cette attente, la Ville répond favorablement grâce à son Pass’ Réussite, un dispositif créé pour embaucher par le biais de stages conventionnés avec les établissements scolaires, de contrats aidés, classiques et autres.

Annuellement la commune embauche cent-cinquante à deux-cents jeunes sachant que « l’objectif est d’en embaucher un millier sur la durée du mandat ». Au terme de cette troisième édition, le bilan était clair : une centaine de jeunes travaillera cet été. Un chiffre qui se rajoute aux cent-onze déjà recrutés par la Ville. À ce sujet, vingt postes d’animateur diplômé BAFA sont encore à pourvoir. Si vous êtes intéressé(e), envoyez un courrier en mairie adressé au Député-Maire.