Dans la nuit du 29 au 30 octobre, aux alentours de 21h30, l’écrin de la Riviera française a été fortement touché par une submersion marine soudaine et extrêmement violente.

Cet épisode météorologique exceptionnel très localisé a frappé l’ensemble du littoral de la commune. « Du jamais vu depuis les années 1940 » de mémoire de Mentonnais.

Ainsi, dès 22h lundi soir, les services techniques de la Ville, ceux du Conseil départemental, les services de police, les pompiers et le groupe Veolia (pour la station d’épuration) étaient à pied d’œuvre pour préserver, protéger et sécuriser les voies de circulation et les installations communales.

De leurs côtés, les agents de la Société publique locale des ports de Menton et les membres de la SNSM ont géré la situation au sein des deux ports. Soulignons la réactivité et l’efficacité de toutes ces équipes qui, tout au long de la nuit dernière et de la journée du 30 octobre, n’ont pas ménagé leurs efforts. Efforts qu’elles poursuivront au cours de la nuit à venir.

Le musée Cocteau, le port de Menton-Garavan, les plages concédées comme la promenade du Soleil font partie des sites qui ont été les plus impactés.

De ce fait, la Ville va déposer une demande de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle.

Des actions ont été mises en place pour assurer la sécurité de la population et pour préserver le patrimoine mentonnais.