Hier, le Maire de Menton, président du conseil de surveillance du centre hospitalier La Palmosa, et la députée de la 4e circonscription des Alpes-Maritimes ont participé à la réunion du comité de direction de l’hôpital de Menton, dirigé par Odile Capitani-Dollo, directrice par intérim.

Cette réunion de travail portant prioritairement sur le versement de la prime exceptionnelle pour les personnels hospitaliers et des EHPAD, en reconnaissance de leurs efforts durant l’épidémie du Covid-19, et dont le montant versé par l’État est moins élevé pour les personnels du centre hospitalier de Menton que pour d’autres établissements du département.

Pour le président du conseil de surveillance, « cette injustice grave méconnaît l’implication très profonde du personnel qui s’est dévoué lors de l’épidémie. Une implication et un dévouement qui sont allés au-delà des préconisations demandées par le classement de l’hôpital ». Position déjà exprimée par écrit le 15 mai dernier au ministre de la Santé.

Cette rencontre, qui s’est déroulée lors de la Journée d’action nationale de l’hôpital, faisait suite aux nombreux échanges établis depuis le 15 mai dernier entre le Maire, la députée et la direction de La Palmosa, tant sur la revalorisation des salaires que sur la restructuration des carrières et l’importance du rôle des soignants dans la gestion hospitalière.

Journée d’action nationale de l’hôpital

Après la réunion du comité de direction du centre hospitalier La Palmosa, le Maire de Menton, président du conseil de surveillance de l’hôpital de la ville, est allé à la rencontre des manifestants et des représentants syndicaux de l’hôpital mentonnais pour leur apporter son soutien et sa détermination à faire valoir leurs revendications.