Depuis une douzaine d’années, la Ville de Menton, accompagnée par la Communauté de la Riviera Française (CARF), mène une politique de logements sociaux en faveur des familles mentonnaises et des jeunes ménages.

À l’issue de l’appel à projets et visant cette finalité, le Logis Familial – entreprise sociale pour l’habitat et partenaire régulier de la commune – a construit une résidence sociale dénommée « Les Phalènes », située cours du Centenaire en face du collège Guillaume-Vento. Cette résidence est constituée de deux bâtiments en forme de L avec un petit jardin central et comprend 46 logements sociaux (du T2 au T4) accessibles aux personnes à mobilité réduite dont un studio entièrement conçu en ce sens.

Les résidents bénéficient de 46 places boxées de stationnement en sous-sol et d’une cave au rez-de-chaussée pour une quinzaine de logements. Respect de l’environnement Idéalement implantée à proximité de commerces, d’établissements scolaires et d’équipements culturels et sportifs, la résidence est également située à deux pas de la mer et des gares routière et SNCF.

Lauréate du concours Bas carbone 2012 (organisé par EDF) grâce à ses performances énergétiques, cette nouvelle conception répond, de par son architecture et la qualité de ses matériaux, à une faible consommation d’énergie fossile.

Livrée aux résidents le 3 juillet, « Les Phalènes » du nom de la « villa des années 1930 qui existait auparavant sur cet emplacement fait partie de l’engagement qui a été pris par la Ville à l’égard de l’État en juillet 2016 : la mise en œuvre d’une vraie politique de mixité sociale. C’est-à-dire permettre à ceux qui travaillent d’avoir des logements accessibles fondus dans le territoire de la commune », soulignait le Maire Jean-Claude Guibal lors de son inauguration le 21 octobre dernier.