La Ville de Menton conservera encore sa place sur le podium des cités les plus sportives de la Côte d’Azur. C’est le challenge relevé une nouvelle fois par Jean-Claude Guibal, Maire de Menton, qui a consenti un nouvel investissement de quelque 750 000 euros (avec une participation conséquente de la Carf et du Département), cette fois pour la réfection du stade de Saint-Roman.

Et, dans ce but précis, sa pelouse a fait peau neuve ! À la fin des travaux de rénovation des installations du haut-Careï, débutés à la mi-juin, la surface synthétique est entrée en réparation durant une quinzaine de jours. On pouvait d’ailleurs voir à l’œuvre les cinq personnes nécessaires à la réhabilitation de cette aire de jeu dont la date de livraison était fixée au 12 septembre.

Après le « déroulé » des 29 rouleaux de 4 mètres de large sur 80 mètres de long, le collage des joints entre les bandes de gazon ainsi fixées, Claude Hittenger, chef de chantier, et son équipe s’affairaient au remplissage de la pelouse à l’aide d’un mélange de sable et de caoutchouc disposé dans des bagues représentant plusieurs tonnes de « remblais ».

Et pour que le décor de rêve des sportifs, écoliers ou licenciés dans des clubs mentonnais, soit bien planté, deux bancs de touche étaient prêts à entrer en jeu, accompagnés de deux buts installés face aux points de pénalty déjà tracés.

Il ne restait plus qu’à effectuer, la veille de la réouverture de l’enceinte sportive au public, un test de résistance pour procéder au coup d’envoi de la première rencontre sur ces bandes verdoyantes. Une surface qui permettra, surtout, de proposer l’ouverture du stade durant une dizaine d’heures quotidiennes, contrairement à un gazon naturel qui, lui, n’offrirait qu’une dizaine d’heures… hebdomadaires d’utilisation.

Un atout supplémentaire qui a ravi le service des sports de la Ville et sa responsable Isabelle Inversini, toujours preneurs de créneaux horaires supplémentaires afin de satisfaire toutes les demandes des écoles, clubs et associations du Mentonnais.

« Le stade de Saint-Roman a été inauguré en 1988. Nous en sommes à la troisième pelouse synthétique installée, dont la dernière en 2005. Ouvert de 9 h 30 à 11 h 30 et de 13 h 30 à 22 heures la semaine, mais aussi le week-end pour les plateaux débutants ou les matchs du Rapid, sa pelouse était très utilisée, le drainage obsolète et, par conséquent, sa rénovation impérative », confiait Isabelle Inversini. « Tout le matériel sportif est désormais neuf. Nous pouvons être satisfaits, mais ce sont surtout les utilisateurs qui vont l’être ».

Une chose est certaine, grâce à cette magnifique verte pelouse, des graines de champions mentonnaises sont mises dans les conditions optimales pour éclore !