À Menton, la semaine de 4 jours et demi, instaurée en 2014 suite à la réforme dite des rythmes scolaires, n’a jamais suscité l’adhésion – c’est un euphémisme. Pour preuve, 94% des conseils d’école viennent de se dire favorables au retour à la semaine de 4 jours. D’où la demande formulée par le Maire Jean-Claude Guibal et son conseil municipal d’y procéder dès la rentrée 2017, grâce au nouveau décret ministériel.

Jeudi 29 juin, le conseil municipal de Menton a adopté une délibération demandant le rétablissement des temps d’enseignement sur 4 jours – au lieu de 4 jours et demi depuis la réforme des rythmes scolaires. Ce souhait de la Ville était connu depuis quelques jours (lire Menton infos 49) mais le vote des élus l’a donc acté officiellement, après la parution quelques heures plus tôt du décret ministériel autorisant cette dérogation. Dernière étape désormais : l’Inspection d’académie, décisionnaire final, doit donner son accord, probablement d’ici mi-juillet. En sachant que, pour l’obtenir, les conseils d’écoles devaient être consultés, ce qui a été fait en un temps record et avec un résultat pour plus de 90% des votes exprimés en faveur du retour à une semaine de 4 jours.

Dans le cas où celui-ci serait validé définitivement à Menton par le Directeur de l’Éducation nationale, les nouveaux horaires seraient les suivants dès la rentrée prochaine : classe du lundi au vendredi sauf le mercredi, de 8h30 à 11h30 et de 13h30 à 16h30. Pour ceux qui le souhaitent, des temps périscolaires seraient quant à eux maintenus les mêmes jours, de 7h30 à 8h30 et de 16h30 à 18h30. Enfin, si le mercredi serait donc libéré, les familles conserveraient la possibilité de faire accueillir leur enfant ce jour-là dans les centres de loisirs, de 8h à 18h. Sur ce point, afin d’aider aux mieux les parents qui n’auraient plus le temps de s’organiser autrement d’ici le mois de septembre, le conseil municipal a également voté une modification permettant l’accueil en centres de loisirs non pas sur la journée entière mais uniquement le mercredi matin.

Nous vous informerons évidemment dès que la décision finale de l’Inspection d’académie aura été communiquée. En attendant, les familles, le corps enseignant mais aussi les clubs et associations sont invités à tenir compte de cette situation pour anticiper l’éventuelle réorganisation de leurs plannings à la rentrée.