Suite à l’annonce du Premier ministre lundi soir d’interdire la tenue des marchés ouverts et couverts, le Maire de Menton a demandé dès le lendemain une dérogation au Préfet des Alpes-Maritimes pour permettre aux marchés du Careï et des Halles municipales de rester ouverts.

Le Préfet a tranché : LA TENUE DE NOS MARCHÉS EST AUTORISÉE.

➡️ Pour l’autorité préfectorale, nos marchés répondent aux besoins d’approvisionnement de la population, permettent de livrer à domicile les produits achetés et respectent aussi bien les gestes barrières que les mesures de distanciation sociales et sanitaire exigées. Autant d’éléments essentiels face à la crise épidémiologique que traverse notre pays.

« Pour les commerçants des marchés du Careï et des Halles municipales, cette autorisation est la reconnaissance de leurs efforts pour protéger et approvisionner les Mentonnais« , insiste le Maire de Menton.

Conscients de la gravité de la situation sanitaire, ceux-ci se sont en effet organisés dès les premières consignes de confinement, en créant des services de vente à emporter, ainsi que de livraison à domicile, et en prenant de nombreuses mesures sanitaires afin d’assurer aux clients un maximum de protection :

  1. Respect des consignes d’hygiène et de distanciation sociale, dites « barrières ».
  2. Respect des jauges d’accueil fixées par l’État : seules 30 personnes sont admises simultanément dans le marché des Halles municipales.
  3. Séparation d’une distance au moins égale à un mètre entre les vendeurs et les clients.
  4. Interdiction pour les clients de toucher les produits et aliments exposés.