Au terme de trois années consacrées à la cure de jouvence de La Palmosa, la mise en place du projet de spécialisation de l’hôpital de Menton prend vie. À compter du 18 juin, 82 lits dédiés aux soins de réadaptation accueilleront les patients de la population du bassin mentonnais ainsi que ceux du CHPG de Monaco.

«Le chemin parcouru fut long mais l’objectif est atteint. Nous inaugurons aujourd’hui le pôle d’excellence en Soins de suite et de réadaptation de l’hôpital La Palmosa.

Cette opération d’un montant de 10,3 M€ permet de passer de 2 000 m2 utilisés sur les sites de Menton et Gorbio à 3 000 m2 dans ce bâtiment, de passer de 80 % de chambres à deux lits à 80 % de chambres à un lit, et permettra l’installation d’une IRM et l’ouverture d’un hôpital de jour en 2019.

À partir du 22 juin, tous les patients bénéficieront d’un bâtiment moderne dans lequel ils seront en sécurité avec la proximité des urgences. Cette étape est en cours d’achèvement mais l’hôpital va continuer sa révolution, son évolution », déclare le directeur de l’hôpital Franck Pouilly, le 31 mai dernier.

De l’ÉHPAD au SSR

De l’ancienne maison de retraite, il ne reste rien puisque le bâtiment B entièrement rénové et restructuré abrite désormais le pôle d’excellence en Soins de suite et de réadaptation (SSR), le centre périnatal et l’accueil de jour Alzheimer (ÉHPAD Gastaldy).

Ces locaux neufs accueillent au rez-de-chaussée la balnéothérapie dans l’ancienne cour de réception (opérationnelle en septembre), le plateau technique ultramoderne, des salles de consultation et de massages dans l’ancienne salle à manger ainsi que la cuisine thérapeutique (fonctionnelle en septembre).

Et pour se rééduquer tout en reprenant goût aux promenades, un parcours de soins agrémenté de végétation a été créé autour du bâtiment.

Au premier étage, se trouvent une salle à manger collective (située au-dessus du hall d’entrée), 60 lits et des chambres individuelles pourvues de salles de bain adaptées. Au second étage, sont installés les 22 lits restant et les 30 lits d’Unité de soins longue durée (USLD) ainsi qu’une terrasse avec vue sur l’église russe.

Autour de ces chambres, se rajoutent des postes infirmiers, des bureaux, des salons pour les familles. Trois zones de couleur (rouge, bleu et vert) sont définies afin que chacun puisse se repérer plus facilement. « Une gestion astucieuse de l’espace », souligne le Maire lors de la visite guidée.

Convention avec Monaco

« Les liens multiséculaires entre Menton et la Principauté de Monaco ne comptent pas pour rien.

Cette belle réalisation est la concrétisation d’une approche intelligente entre nous et la convention qui a été passée entre La Palmosa et le CHPG va permettre aux patients qui ont été opérés en Principauté et qui habitent dans l’est du département d’être rééduqués au plus proche de leur domicile, de leur famille », explique Didier Gamerdinger, Conseiller de gouvernement-ministre des affaires sociales et de la santé de Monaco.

« Avec l’ouverture de ce nouveau bâtiment, c’est un pôle d’excellence qui va permettre une meilleure structuration du parcours des offres de soins sur le bassin mentonnais.

Dispersé sur deux sites et insuffisamment médicalisé hier, le SSR propose aujourd’hui des soins de qualité, une offre sécurisée, spécialisée et aussi efficiente avec des compétences médicales optimisées », renchérit Yvan Denion, délégué départemental de l’Agence régionale de santé.

Jean-Claude Guibal, Didier Gamerdinger, Yvan Denion et Franck Pouilly lors de la visite guidée du bâtiment B par le directeur de l’hôpital.

Pôle d’excellence PAP

Le SSR de Menton s’est spécialisé dans la prise en charge des personnes âgées polypathologiques dépendantes ou à risque de dépendance (PAP).

Ce qui ne l’empêchera pas d’accueillir des patients plus jeunes atteints de diverses pathologies (musculaires, orthopédiques, neurologiques, etc.).

Il fonctionnera avec une équipe de 110 personnes dont une partie est actuellement sur le site de Gorbio.

« Nous formons à présent une seule entité et nous souhaitons œuvrer dans la même direction », confie Élisabeth Benattar, présidente de la Commission médicale d’établissement et chef du service radiologie.

« Je vous souhaite de participer à une belle aventure professionnelle », enchaîne le président du conseil de surveillance de l’hôpital avant d’exprimer toute sa reconnaissance à la Principauté et à l’Agence régionale de santé.

« Je remercie également le Conseil départemental pour sa compréhension et ses efforts concernant le réaménagement du centre de Gorbio en un futur ÉHPAD Gastaldy qui sera opérationnel en 2021 », conclut Jean-Claude Guibal.

FINANCEMENT DE L’OPÉRATION
• Hôpital de Menton 6,4 M€
• La Principauté 2,4 M€
• L’Agence régionale de santé 1,5 M€