Créé en 2016, le Cercle des palaces retrouvés sort, aux éditions Honoré Clair, un magnifique ouvrage consacré à l’histoire de ces luxueux hôtels mentonnais.

S’il manquait un livre relatif au patrimoine mentonnais, c’était bien celui-ci. Après deux ans de recherche, d’illustration et de rédaction, le Cercle des palaces retrouvés vient de réparer une anomalie éditoriale en dévoilant les 310 pages de son premier ouvrage : Menton, une ville de palaces. Sous la plume d’un collectif d’auteurs passionnés et passionnants, au premier rang desquels chacun notera les initiales d’Alain Bottaro, Nicolas Hogu, Rémy Kerténian, Julie Mariotti, Josiane Tricotti, Yves Monnier, Danielle Hogu, Pierre-Jean Romand, Alfonso Sista, Charles Martini de Châteauneuf et le regard photographique de Michel Eisenlohr, ce recueil retrace les petites et grandes histoires de ces merveilleux établissements qui, à la fin du 19e siècle, ont fait la renommée de la Riviera française.

Vingt-et-un établissements

« Oubliés de la mémoire collective après leur transformation en copropriétés, il y a plus de cinquante ans, notre association a souhaité remettre en lumière ces luxueux hôtels », justifie Danielle Hogu, présidente et fondatrice de ce cercle créé en 2016.

Préfacé par Jean-Claude Guibal, Maire de Menton, et Bernard Toulier, conservateur général honoraire du patrimoine, spécialiste de l’architecture de la villégiature, l’ouvrage se veut avant tout « le témoin d’un extraordinaire héritage architectural et hôtelier ». Il éclaire ainsi, avec élégance, richesse des sources et des iconographies, tout autant l’histoire que les contextes sociaux, climatiques, mais aussi médicaux, du parcours de ces vingt-et-un palaces.

Dans les librairies

« Dans cet ouvrage collectif, reconnaît Jean-Claude Guibal, ce passé est justement à portée de mains et nous permet de prendre conscience de ce patrimoine exceptionnel. Pendant plus de cinquante ans, des années 1860 aux contreforts de la Première guerre mondiale, la Riviera française et notamment Menton ont été les lieux de villégiatures les plus prisés de toute l’aristocratie européenne. Aujourd’hui, transformés en copropriétés, ces palaces ne témoignent pas seulement de ces temps glorieux, ils les revendiquent et les perpétuent au quotidien ».

Disponible dans les librairies mentonnaises, Menton, une ville de palaces est sans nul doute l’ouvrage de référence à ne pas manquer cette année.

Aux éditions Honoré Clair et au prix de 49 euros, il est à la fois une belle idée de cadeau et un souvenir rare de Menton.