Les nouveaux locaux sportifs des Lavandières Le 21 mars, présidents, entraineurs et adhérents étaient aux côtés du Maire, des élus et des chefs de service pour inaugurer les nouveaux locaux sportifs situés au rez-de-chaussée de la résidence « Les Lavandières ». Bâtiments qui ont été rénovés pour un montant de près de 800 000 € et conçus pour accueillir les clubs dans des conditions optimales.

«Tout en étant conscient de la frustration que l’on suscitait de la part des clubs qui restaient dans les voûtes, il nous a semblé qu’il n’était pas possible de réaménager l’esplanade des Sablettes sans trouver une solution satisfaisante pour ces clubs. Nous avons pensé que ce rez-de-chaussée s’y prêtait bien puisqu’il est situé en centre-ville, bien desservi par les bus et qu’il dispose du parking des Lavandières que nous avons récemment aménagé », explique le Maire en préambule.

La résidence « Les Lavandières » est une copropriété qui appartient au bailleur social Côte d’Azur Habitat et à la Ville. La commune a entrepris de rénover entièrement ses locaux du rez-de-chaussée pour un montant de près de 800 000 € dont 56 000 € ont été financés par Côte d’Azur Habitat pour étanchéifier, entre autres, la terrasse qui se trouve au-dessus de la salle de musculation.

« Je reconnais que l’on ne vous a pas laissé beaucoup le choix mais je vous souhaite dans ces locaux de pouvoir exercer vos disciplines sportives avec l’enthousiasme que l’on vous connait », conclut Jean-Claude Guibal avant de couper le ruban.

Un chantier d’envergure

Pour Pierre Aubrun, responsable du service des Bâtiments communaux, « ces quatre mois de travaux auront été nécessaires pour transformer ces locaux de stockage et de garage en locaux sportifs. Ce fut un chantier d’envergure avec modification du gros-œuvre pour agrandir les pièces et les adapter aux différentes règlementations, telles que la sécurité incendie et l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite. Nous avons également installé un système de climatisation- chauffage ainsi qu’une isolation acoustique afin que la présence des associations ne perturbe pas les locataires qui logent au-dessus ».

Sans oublier l’installation d’équipements spécifiques dédiés à chacun des clubs, tels que tatamis pour le judo, cibles pour le tir à l’arc, sols spécifiques pour l’haltérophilie. Sachant que l’entrée des clubs de judo, tir à l’arc et ping-pong s’effectue promenade maréchal Leclerc de Hautecloque.

Quant à l’Athletic club, il accueille ses adhérents par la rue Pietra Scritta au sein de deux salles dédiées respectivement à l’haltérophilie et à la musculation. Salles qui sont distinctes de l’immeuble pour éviter notamment la résonance des barres de musculation lâchées sur le sol.

Du côté des clubs

Richard Hoog, président des Archets de Saint-Michel, se déclare ravi. « Je félicite la mairie, le Maire et toutes ses équipes parce qu’on a enfin quitté un endroit qui commençait à devenir vétuste. Un endroit où l’on avait les pieds mouillés quand il pleuvait fort par manque d’étanchéité. Le fait d’avoir un local tout neuf et aménagé pour le tir à l’arc, aussi bien pour l’initiation que pour le tir de compétition pointu, c’est très revalorisant pour le club et va nous permettre d’accompagner les bons tireurs jusqu’au championnat de France et au-delà ».

De son côté, Éric Colleuil, entraineur du Judo club Menton, regrette que « l’espace soit plus petit par rapport à ce que l’on avait avant, mais on va prendre nos marques et nous adapter ».

Pour Éric Gondy, président de l’Athletic club Menton, c’est une page qui se tourne. « On a quitté les Sablettes où l’on était depuis des années. Maintenant on repart de plus belle avec nos athlètes et nos adhérents dans des locaux flambant neufs donc on ne peut que s’en réjouir. À ce sujet, je dois souligner que les services Techniques nous ont remarquablement aidés dans ce déménagement qui était compliqué, car nous avons des machines qui font 400 kg. Mais cela s’est très bien passé ! ».