Rendez-vous incontournable qui lance les festivités de l’été, la fête patronale se déroulera les 30 juin et 1er juillet. L’occasion de renouer avec la tradition et de démarrer la saison dans la joie et la bonne humeur !

Peu à peu tombée en désuétude au cours du XXe siècle, la fête de la Saint- Pierre a repris vie en 2005.

Depuis, elle est célébrée de façon solennelle et festive sur deux jours, tout en lançant la saison estivale. Réjouissances qui, par ailleurs, s’achèvent avec la fête de la Saint-Michel, c’est-à-dire avec la seconde fête patronale qui aura lieu le 30 septembre.

Mais en attendant, les 30 juin et 1er juillet, la fête de la Saint-Pierre sera animée par le groupe folklorique la Capeline, l’orchestre d’harmonie de la Garde, la chorale des Anciens de la Garde et les Anciens de la place du Cap qui porteront le saint lors du cortège.

Sans oublier A Ciocoula qui cuisinera la traditionnelle soupe de poisson bien sûr !

Organisée par la Ville et plusieurs associations, elle offre aux Mentonnais de renouer avec la mer et la pêche (leurs racines), rend hommage aux Péris en mer et permet aux touristes de découvrir un pan de l’histoire locale.

Par ailleurs, enfants et parents pourront s’en donner à coeur joie tout au long de ces deux jours grâce aux structures gonflables qui seront mises à disposition sur l’esplanade Francis-Palmero.

À noter qu’un succulent goûter sera offert aux enfants le dimanche.

Les saints de la mer Depuis des siècles, Menton entretient un rapport particulier avec la mer. Source de richesses mais aussi synonyme de dangers, elle est à l’origine de nombreuses pratiques cultuelles liées au christianisme et de superstitions communes aux pêcheurs et aux gens de mer.

Avant les grands voyages, les marins invoquaient la protection de saint Elme, dit aussi saint Erasme. Sa statue, présente sur la façade de la chapelle des Pénitents Blancs, témoigne de cette ancienne ferveur. Une barque était ainsi brûlée en son honneur le 2 juin. Ce rite se retrouve dans le culte de saint Pierre.

Simon et son frère André sont des pêcheurs du lac de Génésareth en Palestine. Ils sont les deux premiers disciples appelés par le Christ qui baptisera Simon, Pierre.

La vie de ce saint, d’une grande importance pour la fondation de l’Église, reste mal connue : la légende y tient une grande place.

Certains de ses attributs sont directement liés au quotidien des pêcheurs, tels que la barque, le filet, le poisson.

Saint Pierre est fêté le 29 juin. Mais dans la cité du citron, il est fêté durant deux jours, le week-end qui suit cette date.