Plusieurs élèves du lycée professionnel Pierre-et-Marie-Curie participent aux concours des Meilleurs apprentis de France et des Olympiades des métiers. Une bonne manière de valoriser la formation professionnelle et leur établissement.

«Depuis sept ans, l’établissement Pierre-et-Maire-Curie présente des lycéens qui le souhaitent à des concours professionnels. Aujourd’hui 10 % des élèves y participent. C’est à souligner car c’est unique dans l’académie ! », déclare Christophe Moreau, directeur délégué aux formations professionnelles et technologiques du lycée professionnel mentonnais.

La raison de ce taux de participation ? Un dispositif dénommé « Curie team pro », initié il y a trois ans par ce directeur passionné.

Le but ? Valoriser la formation professionnelle et créer une dynamique au sein de l’établissement.

« Pour le candidat, il s’agit d’une reconnaissance personnelle. Cette participation lui permet d’aller à la rencontre de professionnels et facilite son insertion dans le monde du travail. Du côté de l’établissement, il s’agit d’une vitrine et du rayonnement académique, de la valorisation de la voie professionnelle et de l’inclusion des publics en situation de handicap ».

« Curie team pro » 2019

Cette année, ils sont 17 lycéens à se présenter aux concours des Meilleurs apprentis de France (MAF) et des Olympiades des métiers, dans les disciplines suivantes : électrotechnique, préparation et réalisation d’ouvrages électriques, installateur sanitaire, métiers de l’enseigne et de la signalétique, contrôle industriel.

Et pour la première fois dans l’histoire de ce dispositif, trois filles sur les sept que compte l’établissement (contre 180 garçons !) participent aux concours. Les Olympiades des métiers se sont déroulées à Caen au mois de décembre dernier.

Les évaluations départementales et régionales MAF se dérouleront les 15 et 22 mai à Menton, au lycée Curie et à Antibes, au Centre de formation du bâtiment. Les pièces sélectionnées pour les évaluations nationales partiront à Paris au mois de mai.

Par ailleurs, il est à souligner que l’édition 2018, qui comprenait également 17 candidats, a obtenu un taux de réussite de 85 % !

En phase avec la réforme Ces concours professionnels bénéficient aux candidats puisque les lauréats trouvent rapidement du travail ; les futurs employés – qu’ils soient en situation de handicap ou non – sont en effet repérés lors des préparations et des évaluations par les entreprises.

Mais qu’en est-il des établissements qui présentent leurs élèves ? « C’est un plus car les lycées professionnels ont besoin d’être valorisés. D’autant que ce type d’action correspond pleinement à la réforme de la voie professionnelle en cours. En effet, tous les élèves de lycée pro devront présenter un chef-d’œuvre pour valider leurs diplômes. Nous sommes donc totalement en phase avec la réforme à venir. Mais il faut savoir que sans la volonté des équipes pédagogiques, nous ne pouvons rien faire. Ici, au lycée Curie, nous avons la chance d’avoir des professeurs investis et volontaires. Et ça, c’est une vraie force », conclut Christophe Moreau.