À l’approche de la Toussaint, les services municipaux intensifient leurs actions de nettoyage et d’entretien des cimetières de la Ville pour accueillir au mieux les visiteurs.

À quelques jours de la fête de tous les saints et de la commémoration de tous les défunts, l’affluence dans les cimetières s’accroit. De leur côté, les employés municipaux sont à pied d’œuvre pour entretenir les parties communes et accueillir au mieux les visiteurs.

Si l’état global des cimetières est constamment vérifié, l’approche de la Toussaint est une période propice à la réalisation de petits travaux d’urgence. En 2018 justement, afin de subvenir aux divers besoins en la matière comme en aménagements, la Ville de Menton a ainsi mobilisé un budget de 134 000 € pour l’entretien de ses quatre cimetières : Vieux-Château, Trabuquet, Parc du Souvenir et Vieux Monti.

En sus des travaux exécutés par le Centre technique municipal (CTM) et le service des Bâtiments communaux, les cimetières sont entretenus par trois agents du service des Jardins : ceux-ci interviennent tout au long de l’année pour le nettoyage, le ratissage, la taille, le désherbage, l’arrosage des espaces et le vidage des poubelles.

Fleurissement et nettoyage D’autres interventions ont également été menées depuis le début de l’année, au premier rang desquelles, l’élagage de tous les cyprès au cimetière du Vieux- Château, la mise en place de gravier dans les allées au Trabuquet ou encore la réfection des peintures du portail de l’entrée principale du Parc du Souvenir.

À la veille de la Toussaint, une équipe volante de quatre agents est dépêchée en renfort pour le fleurissement et un nettoyage approfondi des lieux. Plus de 400 potées de chrysanthèmes ont été plantées pour embellir les carrés militaires, les allées et les entrées.

Et ce n’est pas toujours chose aisée : concernant le cimetière du Vieux-Château, difficile d’accès, l’entretien se fait en effet à la main et à dos d’homme.

M. S.