Le relayage est une solution d’aide proposée aux aidants familiaux s’occupant d’un proche nécessitant leur présence au quotidien.

Ce dispositif permet à l’aidant de s’octroyer un répit à l’extérieur de son foyer sans obliger son proche aidé à quitter le domicile. Comment ? En demandant la présence d’un professionnel jour et nuit au domicile de l’aidé pour assurer sa sécurité et réaliser toutes les tâches nécessaires.

Inspiré du modèle québécois appelé baluchonnage, ce concept est légalisé en France par la loi du 10 août 2018. Il est actuellement en phase d’expérimentation sur le sol national pour une durée de 3 ans.

À Menton, où depuis des décennies la volonté politique est de favoriser le maintien à domicile, le relayage est assuré par le Service de soins infirmiers à domicile (SSIAD) du Centre communal d’action sociale (CCAS) de la Ville et ouvert aux habitants de la Communauté de la Riviera française (CARF).

Fonctionnement

L’équipe du SSIAD fait partie du pôle Seniors du CCAS. Elle est composée d’une infirmière coordinatrice qui pilote le projet et d’une infirmière qui intervient lors de l’accueil, l’évaluation et le suivi de l’accompagnement.

Mais également d’une psychologue qui peut intervenir dans l’accompagnement et le soutien du binôme aidant-aidé et de l’équipe des relayeurs, d’une secrétaire chargée de l’accueil téléphonique et du suivi administratif et des relayeurs qui accompagnent 24h/24 la personne dans les gestes de la vie quotidienne (soins, repas, loisirs, détente, etc.), dans le respect de ses capacités et de ses désirs. Cette prestation vient compléter celles des autres services de maintien à domicile du CCAS de Menton.

Elle est financée par l’Agence régionale de santé (ARS) PACA à hauteur de 300 000 € sur 3 ans.

Recrutement

Les relayeurs interviennent au domicile et offrent leur soutien en respectant le rythme, les habitudes et l’intimité de l’aidé et de l’aidant. Une équipe de 3 relayeurs assure la prestation 24/24h pendant toute la durée de l’absence de l’aidant. Ce dispositif est intéressant autant pour l’aidé que pour l’aidant. Ce dernier peut d’une part, prendre des vacances sereinement sans avoir le sentiment d’abandonner son proche et d’autre part, préserver sa santé physique et psychologique et éviter le burnout. Pour l’aidé, le relayage lui permet de ne pas changer ses habitudes et de rester chez lui. La fonction de relayeur apparaît donc comme un nouveau métier.

Pour preuve, le CCAS recrute des relayeurs. Et si aucun diplôme n’est encore requis ni instauré, il est demandé une expérience professionnelle ou personnelle auprès des personnes âgées. Et selon les compétences, le salaire peut s’élever jusqu’à 1 800 €.

Le dossier de candidature est à adresser à Jean-Claude Guibal, Maire de Menton et président du CCAS, Hôtel de Ville, 17 rue de la République.

Qui peut en bénéficier ?

Tout aidant familial souhaitant s’absenter pour une période de 24h minimum et ne pouvant laisser seul son proche aidé. Ainsi que toute personne aidée ayant un niveau de dépendance (GIR 1 à 4) nécessitant une aide extérieure en cas d’absence de l’aidant (le niveau de dépendance sera évalué par l’infirmière coordinatrice du service). Vous êtes domicilié sur le territoire de la CARF et vous souhaitez bénéficier de ce service ?

N’hésitez pas à contacter l’équipe de relayage (04 92 41 76 20) qui organisera une rencontre préalable avec l’infirmière coordinatrice et prendra connaissance de vos besoins et de vos attentes afin d’établir un accompagnement adapté et personnalisé. Le tarif forfaitaire journalier défini par le conseil d’administration du CCAS est de 20 € pour une intervention de 24h.

CCAS 4 promenade du maréchal Leclerc
04 92 41 76 20
Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 14h à 17h