economie locale

Afin de soutenir les commerces locaux, qui ont été contraints de fermer pour faire face à la recrudescence des contagions liées à la Covid-19, la Ville met en place un certain nombre de mesures et d’aides en leur faveur.

Dès le premier confinement, Jean-Claude Guibal, Maire de Menton et président de la Communauté de la Riviera française (CARF), avait souhaité apporter son soutien aux commerçants durement touchés par la crise sanitaire en mettant en place un certain nombre de mesures : communication en ligne de la liste de tous les commerces et restaurateurs ayant instauré un système de livraison à domicile ou de vente à emporter ; suspension des taxes perçues par la commune pour les professionnels fermés durant le confinement (occupation du domaine public, droits de place, taxe de séjour, taxe sur la publicité locale) ; réactivation du fonds d’aide directe de la CARF, géré par la plateforme Initiative Menton Riviera.

À l’approche des fêtes de fin d’année, et face à cette nouvelle fermeture des commerces de proximité, le Maire a également adressé un courrier au Premier ministre pour l’alerter sur le désarroi des petits commerçants qui font face à une concurrence déloyale exercée par les commerces en ligne et certaines grandes enseignes, et lui demander qu’ils puissent ouvrir durant les semaines précédant les fêtes au même titre que les grands magasins.

Par ailleurs, la Ville travaille à la création d’une plateforme en ligne qui, dès qu’elle sera opérationnelle, permettra de commander sur catalogue des produits vendus dans les commerces mentonnais actuellement fermés.

Cette crise sanitaire et les deux confinements montrent, en effet, la nécessité de proposer aux Mentonnais un outil gratuit pour effectuer leurs achats en ligne, à l’instar des sites marchands sur Internet. Ce lieu d’achat virtuel, mis à disposition des commerçants les aidera à diffuser le plus largement possible leurs offres, en toutes circonstances, sans intervenir dans la sélection des produits proposés ni dans le processus de vente, tout cela étant directement géré par les commerçants eux-mêmes.

La priorité du Maire demeure d’assurer la protection sanitaire des Mentonnais tout en préservant l’activité des commerçants locaux.