Depuis 1934, l’aventure citronnée enchante Menton. Mascotte de la fête, John Lemon nous raconte l’histoire de cet événement quasi séculaire.

John Lemon est la mascotte de la Fête du Citron® depuis 2014 : un joli petit citron avec des yeux acidulés et un sourire jaune éclatant.

Qui d’autre mieux que lui pour nous raconter l’histoire de ce rendez-vous exceptionnel ? « C’est en 1928 que tout commença dans les jardins de l’un des plus beaux hôtels de Menton : le Riviera Palace. La direction proposa une exposition de fleurs et d’agrumes présentés dans des corbeilles en osier, peintes en or et en argent. Mon grand-père était là, dans une de ses corbeilles !

Il me racontait souvent que la clientèle de ce somptueux palace s’enthousiasma à tel point que l’idée fut reprise les années suivantes. L’Amicale des fleuristes de Menton réfléchit à son tour à une célébration de ce fruit merveilleux auquel Menton devait tant.

Et ce fut en 1934 l’organisation d’une Fête du Citron®, sous le patronage du Comité des fêtes. »

Le but premier de la fête était, selon l’article 1er du règlement des exposants, de « montrer au public toutes les espèces de fruits de la famille des agrumes cultivés dans la campagne et les jardins de Menton et ses environs ainsi que les plantes, fleurs et fruits exotiques caractérisant les exportations agricoles et la douceur du climat ».

Des parterres furent réalisés en citrons et en oranges et un grand motif, une horloge géante, fut créée par le service des Jardins de la Ville.

240 000 visiteurs

Le citron continuait d’inspirer de nouvelles idées pour une fête de plus en plus somptueuse.

En 1953 apparurent, le long des allées, des arceaux métalliques recouverts d’agrumes, prémices d’une verticalité à venir. Oui, la verticalité !

Désormais le maître-mot des créateurs qui allèrent privilégier de plus en plus le spectaculaire grâce à des motifs toujours plus grands et plus nombreux. En 1957, les premiers vrais motifs aériens s’emparèrent de la fête. Les services techniques de la Ville réalisèrent des supports en fer forgé.

Un thème fut adopté en 1955 : la Musique ! « Il faut dire qu’avec le Festival de musique, Menton s’imposait depuis quelques années comme une grande ville mélomane. Bientôt, chaque année, ce fut un nouveau voyage, un renouvellement constant de thèmes ! Des pays, des contes, des personnages de bandes dessinées… Et cette année des frissons avec les Mondes fantastiques », souligne John Lemon.

En 1959, les élastiques remplacèrent le traditionnel piquage des fruits sur les armatures métalliques et leur permirent une meilleure conservation. En 1978, la durée de la fête fut portée à deux semaines et, en 1983, elle connut un record d’affluence avec 100 000 visiteurs. « Et aujourd’hui, plus de 240 000 ! »

Au milieu des années 1990, plus de cent trente tonnes de fruits furent nécessaires pour des décors toujours plus spectaculaires.

Depuis ces dernières années, le programme de la fête monte en puissance. Tous les deux ou trois jours, c’est un événement dans l’événement qui est organisé. Pour les acteurs et les visiteurs de la fête, la vitamine C est désormais plus que nécessaire !

Le jour, la nuit, il se passe toujours quelque chose !

Au fait, depuis 1993, l’appellation Fête du Citron® est une marque déposée. Vous comprenez maintenant ce petit sigle à côté du nom : ® ! « Maintenant que vous connaissez un peu mieux notre fête, laissez-vous porter par votre âme d’enfant et vos émotions, par la douceur de l’hiver mentonnais et par la beauté de ses fruits et de ses couleurs. »

infos : www.feteducitron.com

Photographie : Services des archives de la ville de Menton