Lundi 20 mars, au sein du salon de Grande-Bretagne du palais de l’Europe, le Député-Maire de Menton Jean-Claude Guibal a été élu président de la Communauté d’agglomération de la Riviera Française (CARF). Une élection qui faisait suite à la démission à mi-mandat1 de Patrick Cesari, maire de RCM et réélu président pour la seconde fois en 2014.

Une fois les 14 vice-présidents élus2 – Patrick Cesari ayant été désigné 1er vice-président délégué à la promotion du développement économique – Jean-Claude Guibal a tenu à féliciter le président sortant pour avoir géré « notre communauté de manière lucide, sage, audacieuse, efficace. La preuve en est que nous sommes toujours là malgré l’évolution des législations, de plus en plus complexes et aléatoires ». Et de remercier les vice-présidents pour leur confiance, « sensible au fait que cette élection ait pu se passer de manière aussi harmonieuse sinon unanime. Cela démontre que nous sommes une communauté homogène, cohérente, qui pourra donc aborder les nouvelles compétences qui nous sont ajoutées par la loi NOTRe ». (Nouvelle organisation territoriale de la République).

Le nouveau président a ensuite décliné les grandes orientations d’un programme de travail dans lequel « (nous) allons nous engager sans tarder ». Et d’évoquer le projet de territoire dont l’adoption devrait pouvoir intervenir en mai 2017. Suivi dans la foulée de la relance du schéma de cohérence territoriale (SCOT) et de l’élaboration du Contrat régional d’équilibre territorial (CRET) constitué de projets d’intérêts communautaires et intercommunautaires.

D’autres points, tels que la mutualisation des services communs, les assises de la CARF, la mise en place de réunions publiques pour les populations ou encore les contours de la communauté, ont également été cités.

Sans oublier la spécificité de la CARF – dont le territoire est rural de plus de 70% – qui doit être en mesure de pouvoir faire vivre de manière harmonieuse les communes du littoral avec les communes rurales et semi-rurales. « L’ambition que nous devons avoir est de créer un territoire qui soit aussi riche de sa ruralité que de son littoral et de faire en sorte que les populations dans les communes rurales puissent conserver leurs services publics, ainsi que leurs activités économiques et sociales », a poursuivi Jean-Claude Guibal avant de conclure : « Nous sommes tous des maires et notre première responsabilité est pour chacun de défendre sa commune. Maintenant, les nouvelles compétences transférées aux intercommunalités par la loi NOTRe vont nous obliger à nous doter d’une autre responsabilité : celle d’être des élus d’un territoire plus large que celui de nos communes. Il faut que nous défendions à la fois nos communes et notre intercommunalité. Nous ne devons pas vivre l’intercommunalité comme une menace pour nos communes mais au contraire comme une ressource. Et cela va nécessiter un dialogue entre ces deux responsabilités. L’équivalent d’une ”révolution culturelle”. »

Les élus se retrouveront le 3 avril pour le premier conseil communautaire qui portera, entre autres, sur le budget.


(1) Pour information, l’élection du président et des vice-présidents intervenant juste après les élections municipales, la durée du mandat est de six ans.Jean-Claude Guibal retrouve donc pour trois ans la fonction qu’il avait exercée à la création de la CARF en 2002. Communauté qui compte aujourd’hui 15 communes sur lesquelles vivent plus de 72 000 habitants.

(2) 14 vice-présidents ont été élus aux côtés du président Jean-Claude Guibal, dans l’ordre suivant : Patrick Cesari (maire de Roquebrune Cap-Martin), Gérard Spinelli (maire de Beausoleil), Huguette Layet (maire de Castellar), Marie-Christine Thouret (maire de Sospel), Jean-Jacques Raffaele (maire de La Turbie), André Ipert (maire de Breil-sur-Roya), Jean-Pierre Vassallo (maire de Tende), Michel Isnard (maire de Gorbio), Albert Filippi (maire de Sainte-Agnès), Daniel Alberti (maire de La Brigue), Brigitte Bresc (maire de Saorge), Philippe Rion (maire de Castillon), Philippe Oudot (maire de Fontan) et Guy Bonvallet (maire de Moulinet).