Incendies, intempéries : à Menton, la solidarité au-delà des maux

10

À l’ouest des Alpes-Maritimes, 20 personnes ont péri dans des intempéries dramatiques et les dégâts sont considérables : 650 millions d’euros seront nécessaires pour reconstruire. Auparavant à l’est, plus de 60 hectares de forêt étaient partis en fumée : des centaines de milliers d’euros seront nécessaires pour reboiser. Deux épisodes douloureux, qu’il ne s’agit évidemment pas de comparer, mais qui possèdent un point commun. En un mois, ils ont démontré une fois de plus la belle solidarité des Azuréens, cette fois-ci face à la violence des éléments. Dans les deux cas aussi, cette entraide s’est particulièrement exprimée chez les Mentonnais. On se souvient d’abord de vos réactions face aux incendies, début septembre, et des initiatives citoyennes qui ont rejoint l’appel de la commune à accompagner le reboisement.
La réunion en ce sens, qui s’est tenue récemment en présence
d’un public nombreux, a marqué le point de départ d’actions concrètes. Vous avez encore tenu à réagir avec force au lendemain des intempéries survenues de l’autre côté du département, dans la nuit du 3 au 4 octobre. Pour témoigner de votre compassion bien sûr, ou pour proposer votre aide spontanément. La Ville de Menton s’y est associée en votre nom et en celui de toute la population. Comme le symbole, ici ou ailleurs, que les Mentonnais connaissent la valeur du mot solidarité.