À la demande du Maire Jean-Claude Guibal, la Ville de Menton s’est associée, le mardi 14 mai, à l’hommage national rendu aux premiers maîtres Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello.

Membres du « Commando Hubert » basé à Saint-Mandrier dans le Var, les deux officiers mariniers ont été tués le 10 mai dernier en libérant quatre otages, dont deux Français, dans le nord du Burkina-Fasso.

Les drapeaux de la Ville ont été mis en berne et la sirène a retenti à 12h pour inviter la population à observer une minute de silence et à manifester sa solidarité avec les familles ainsi qu’avec les frères d’armes des deux militaires français.

Menton est liée au « Commando Hubert ». Notre ville a en effet été la marraine du Poséidon.

Ce bâtiment de soutien aux nageurs de combat (BSNC) a été admis au service actif en janvier 1977 et affecté à l’entraînement à la plongée des nageurs de combat du Commando d’Action Sous-Marine (CASM) Hubert. Le Poséidon, qui devait être désarmé en 2002, a été prolongé jusqu’en janvier 2006.