À l’école Marcel-Pagnol, pour la troisième année consécutive, les élèves de la classe de CM2 dirigée par Cécilia Martino ont participé au projet « Une carte de Noël et du Nouvel An pour nos soldats de montagne en OPEX et OPINT ». C’est-à-dire en opérations extérieures et intérieures durant les fêtes de fin d’année.

Cette initiative est menée par la Fédération des soldats de montagne en partenariat avec l’Union nationale des combattants d’Isère. Mais également avec l’aide efficace des Amicales d’anciens soldats de montagne, des Classes défense sécurité globales partenaires et des écoles primaires de l’arc alpin.

Le principe de cette action de solidarité et de générosité est d’écrire aux soldats une carte postale et de réaliser un dessin. « À la fois ludique et pédagogique, cet exercice permet aussi de renforcer le lien Armée-Nation », soulignent les membres de la fédération.

De l’engagement au devoir Dans un premier temps, les écoliers mentonnais ont rencontré Armand Polimeni et Christian Combe, membres du conseil d’administration de l’Amicale de chasseurs à pied des bataillons alpins et mécanisés du mentonnais et de sa section de Grasse, chargés de présenter l’opération aux enfants.

L’occasion de découvrir le travail, l’engagement et le devoir des soldats envers leur pays et leurs frères d’arme. Les élèves ont ensuite dessiné pour les soldats de montagne de la 27e Brigade d’infanterie de montagne.

Dessins auxquels ils ont ajouté un petit mot chaleureux ainsi qu’un petit porte-bonheur. Cette action de solidarité n’est pas sans rappeler celle des élèves de la région PACA, montés à Paris le 2 décembre dernier pour assister à l’hommage national qui a été rendu aux treize soldats morts en opération au Mali.