La lutte pour l’environnement et le cadre de vie des Mentonnais se poursuit. La commune vient en effet d’ajouter dix vélos équipés d’un moteur, d’une batterie, d’un contrôleur et de capteurs à son parc automobile électrique.

Nous le savons tous. Il y a urgence à sauver la planète. Chacun, dans sa vie quotidienne et sa vie professionnelle, se doit de bouleverser ses habitudes. Ce qui explique le choix de la Ville de Menton en ce qui concerne le tri sélectif dans ses bureaux, mais également sur le terrain avec son parc automobile.

Il y a une quinzaine d’années – déjà ! -, la commune avait fait l’acquisition de six scooters électriques. Mais leur autonomie insuffisante à l’époque l’avait incitée à attendre le développement de la technologie dans ce domaine.

Aujourd’hui, plusieurs véhicules électriques font partie du quotidien des agents, tels que voitures de type berline, petits véhicules utilitaires, voiturettes, gyropodes et désormais vélos à assistance électrique (VAE).

D’ici peu, cette dernière acquisition va permettre aux agents de sillonner le territoire de façon silencieuse et sans émettre de gaz à effet de serre. Un allié pour la santé, la lutte pour le climat et par voie de conséquence le cadre de vie des Mentonnais.

Aide financière

Plus rapide qu’un vélo ordinaire, le vélo à assistance électrique est l’outil idéal pour se déplacer sur son lieu de travail mais également pour se rendre au travail. D’où son réel succès bien que son prix d’achat demeure encore élevé.

C’est pourquoi depuis le 1er janvier, la Ville de Menton propose une aide financière de 150 euros par foyer pour tout achat d’un VAE.

Pour en bénéficier, rien de plus simple : être majeur, résider à Menton, acheter une bicyclette neuve (et non une trottinette électrique) et remettre un certificat d’homologation. La demande s’effectue auprès du service Occupation du domaine public ou sur l’Espace Menton Ma Ville. Pour parfaire cette offre, sachez que la Communauté de la Riviera française (CARF) propose la même subvention.

Ainsi, pour l’achat d’un VAE par foyer, le montant de la subvention s’élève à 300 euros. « Nos objectifs sont clairs, souligne Jean- Claude Guibal, Maire de Menton et président de la CARF. Il nous faut privilégier l’utilisation de véhicules peu polluants et lutter contre le bruit urbain. »

À ce sujet, la CARF vient d’installer vingt-six bornes de recharge pour les véhicules électriques sur l’ensemble du territoire communautaire dont huit à Menton.

Sans oublier les six bornes VAE installées devant l’Office de tourisme.

Service Occupation du domaine public 35 avenue de Verdun 04 93 18 32 80