couvre feu

Suite à l’accélération de la circulation du virus dans notre département, le Premier ministre Jean Castex a placé, hier soir, les Alpes-Maritimes en zone d’alerte maximale.

De fait, de nouvelles mesures s’appliqueront sur notre territoire, suivant le décret du 16 octobre 2020. A savoir :

Couvre-feu

Un couvre-feu sera désormais de rigueur, entre 21h et 6h, dès vendredi minuit et pour 6 semaines, sauf dérogations suivantes :

  • Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou le lieu d’enseignement et de formation ;
  • Déplacements pour des consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ou pour l’achat de produits de santé ;
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou précaires ou pour la garde d’enfants ;
  • Déplacements des personnes en situation de handicap et de leur accompagnant ;
  • Déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative ;
  • Déplacements pour participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative ;
  • Déplacements liés à des transits pour des déplacements de longues distances ;
  • Déplacements brefs, dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie.

Toute personne se déplaçant sur les heures de couvre-feu au titre de ces dérogations devra se munir d’une attestation.

Attestation à télécharger et imprimer ici
Attestation dématérialisée ici

Fermeture d’établissements

Les bars, les salles de jeux, les établissements sportifs, les foires et salons seront fermés toute la journée.

Les fêtes foraines seront interdites.

Les restaurants, commerces, cinémas et autres devront fermer leurs portes à 21h, tout en adaptant leurs horaires afin de permettre à leurs clients de regagner leur domicile avant 21h.

 

Port du masque

Pour rappel, le port du masque est obligatoire sur tout le territoire communal.

 

En cas de non-respect de ces mesures, le contrevenant s’expose à une amende de 135€ lors d’un premier rappel à la loi, de 200€ en cas de récidive sous 15 jours, et de 3750€ et six mois d’emprisonnement si 3 infractions sont commises en 30 jours.