plage

La situation épidémiologique des Alpes-Maritimes s’améliorant (le taux d’incidence est de 157 pour 100 000 habitants et la baisse des hospitalisations se poursuit depuis une dizaine de jours), le préfet a décidé d’assouplir les obligations du port du masque dans le département.

Ainsi, à compter de ce mardi 4 mai, il ne sera plus obligatoire de porter le masque :

  • dans les espaces verts urbains (parcs, jardins et espaces aménagés en bord de cours d’eau) et du littoral (plages) ;
  • aux bords de plan d’eau (étangs, lacs et pièces d’eau des bases de loisirs).