Instant d’émotion et d’émerveillement sur l’esplanade des Sablettes les 29 et 30 mars derniers. Chacun retient son souffle devant les fondeurs de l’entreprise Azur Carillon qui coulent (vendredi soir) puis démoulent (samedi soir) Saint-Pierre, la quatrième cloche du Campanin. Bénie le 7 avril par Philippe Guglielmi, recteur de la basilique Saint-Michel Archange, elle sonnera pour la première fois lors de la messe de Pâques aux côtés de Saint-Michel (1733), Carlo-Maria (1751) et Saint-Isidore (1891).

Ensemble, elles formeront les quatre premières notes d’un Salve Regina : Fa – La – Do – Ré. Offerte dans le cadre de la restauration de la basilique par Jean-Claude Guibal, Maire de Menton, et le conseil municipal, Saint-Pierre a pour marraine Colette Giudicelli, ancienne première adjointe à la mairie de Menton, aujourd’hui Sénateur et conseiller départemental des Alpes-Maritimes.

1 – Vendredi 29 mars. L’entreprise Azur Carillon prend ses quartiers sur l’esplanade des Sablettes.

2 – Fabriqué à l’atelier, le moule est enfermé dans un châssis pour la coulée afin de résister à la pression du métal en fusion et de ne pas se déformer.

3 – Vendredi 18h. Tambours et trompettes historiques du Piémont ouvrent la cérémonie.

4 – Constitué d’un creuset, le four est monté à 1 100°. Les fondeurs puisent le métal (78 % de bronze et 22 % d’étain) à la louche et le versent dans le moule.

5 – Samedi 30 mars 18h30. L’instant est historique ! Acteurs et spectateurs découvrent… Saint-Pierre !

6- La cérémonie s’achève sous les applaudissements du public, accompagnés par la pianiste Patrizia Cavinato qui a pris place dans les airs.

7 – Lundi 1er avril. Il faut sept hommes pour acheminer Saint-Pierre de la place de la Conception jusqu’à l’intérieur de la basilique où elle prend place aux côtés de Saint-Michel qui a été restaurée.

8 – Dimanche 7 avril 11h. Le père Philippe bénit Saint-Pierre et Saint-Michel lors de la messe solennelle.

9 – Philippe Guglielmi, Jean-Claude Guibal et Colette Giudicelli posent pour le cliché souvenir.

10 – Mardi 9 avril. Les fondeurs montent les cloches jusque dans le Campanin où les attend une nouvelle charpente.

11 – Afin de les hisser au travers des échafaudages, la palissade située à droite de l’entrée principale a été démontée.

12 – Saint-Pierre est parvenue à destination. Elle sonnera à la volée le 21 avril aux cotés de Saint-Michel, Carlo-Maria et Saint-Isidore.