À Menton, les festivités de l’été se sont achevées le 27 août. Puis comme si le temps avait voulu aider petits et grands à retrouver le chemin de l’école ou celui du bureau, les températures ont soudainement baissé. L’occasion pour les enfants et leurs parents de quitter le mode estival pour celui automnal.

Ainsi, tandis que certains plongent à nouveau le nez dans les livres et les dossiers, d’autres commencent à dresser un bilan de l’été, à commencer par la Ville. Michel Dalmazzo, directeur des ports, annonce une excellente fréquentation du port de Garavan – meilleure que les années précédentes – du Vieux-port et de la zone de mouillage située entre ces deux derniers. De son côté, le 68e Festival de musique poursuit sur sa lancée avec une affluence identique à celle déjà forte de l’an passé tant aux soirées du parvis qu’aux concerts du musée Cocteau.

Juilletistes et aoûtiens

Depuis quelques étés, la fréquentation touristique se révèle beaucoup plus dense au mois d’août qu’au mois de juillet. Cette année encore, les aoûtiens ont été plus nombreux que les juilletistes (rappelons-nous les terrasses pleines et les plages bondées !). A contrario, les soirées et animations organisées par la Ville et son Office de tourisme ont accueilli un large et nombreux public tout au long de ces deux mois: concert de gospel, feux d’artifices, « Open water party », revue cabaret, concerts blues et rock, soirée NRJ « Hits music Only », après-midis « Baby mousse » (boum 3-9 ans), « Black-Out Laser Party » ou encore la soirée « Féeriland » qui a permis aux enfants d’interpréter le personnage du « Jedi » en présence des princesses de Disney… Sans oublier les soirées de Beach-volley et de ping-pong organisées par le service Jeunesse de la Ville ainsi que les soirées jazz qui ont réjoui le public (plus de détails dans le Pour Menton Magazine de rentrée).