Le chantier a pris ses quartiers tout au long du mois de septembre. La restauration de l’édifice commandé par le prince Honoré II de Monaco au début du XVIIe siècle débute par la façade nord. Dernière partie de l’ouvrage à avoir été réalisée et qui fêtera ses deux-cents ans l’année prochaine.

L’édifice ceinturé d’échafaudages. La place de la Conception envahie par des bungalows de chantier. Aucun doute. La restauration extérieure de la basilique Saint-Michel Archange est en cours pour une durée de seize mois. « C’est une opération d’envergure car elle concerne la restauration de la toiture, des façades, des cloches et du clocher du Campanin », déclare Pierre Aubrun, directeur du service des Bâtiments communaux, chargé de la gestion du dossier.

Travaux auxquels s’ajoutent une nouvelle mise en lumière de l’édifice, la mise en conformité de la distribution de l’éclairage intérieur ainsi que l’accessibilité de l’ouvrage avec la mise en place d’un élévateur pour personne à mobilité réduite (PMR) qui descendra jusque sur le seuil de la basilique. « Le chantier commence par la façade nord, c’est-à-dire par l’entrée principale qui est la plus exposée aux embruns ».

La Ville de Menton est maître d’ouvrage de cette opération dont le montant s’élève à trois millions d’euros. La maîtrise d’œuvre a été confiée au cabinet Perrot-Richard.

Infos pratiques

Depuis le 3 septembre, la circulation (sauf dérogation exceptionnelle) et le stationnement, y compris celui des deux-roues, sont supprimés sur la place de la Conception.

En revanche, une aire de retournement des services de sécurité y est maintenue. Et jusqu’au mois de juin inclus, l’accès à la basilique peut se faire en semaine et le week-end grâce à la mise en place de tunnels de protection. Toutefois, les nuisances sonores subsistent. Quant à la traditionnelle messe du dimanche, celle-ci sera maintenue pendant la durée du chantier.

Calendrier des travaux

• Octobre 2018 à juin 2019 : restauration de la façade nord, du Campanin et du petit clocher. Mises en conformité électrique et en lumière de l’édifice.
• Décembre 2018 à fin 2019 : restauration des autres façades. Mises en lumière de l’édifice et en conformité de la distribution de l’éclairage intérieur.
• Juillet et août 2019 : suspension du chantier en raison du Festival de musique.
• Septembre 2019 : installation de l’élévateur pour PMR.

Historique

• 1619 : pose de la première pierre.
• 1639 : début du chantier.
• 1653 : ouverture au culte.
• 1675 : consécration de l’église.
• 1701 : édification du Campanin.
• 1819 : achèvement de la façade nord.
• 1887 : restauration de l’église suite au séisme.
• 1947 : classée au titre des Monuments historiques.
• 1975 : restauration de la toiture et ravalement de la façade et des clochers.
• 1999 : élevée au rang de basilique mineure.
• 2000 : consécration de la basilique.
• 2006 : rénovation du parvis.
• 2016 : audit en vue de procéder à sa restauration.
• 2018 : lancement du chantier.