Le campus Sciences-Po Paris de Menton
Le campus Sciences-Po Paris de Menton

Connaître son passé pour construire son avenir. Voilà ce que pourrait être le slogan de la 34e édition des Journées européennes du patrimoine. Cette manifestation nationale qui se déroulera les 16 et 17 septembre prochains inscrit en effet la jeunesse au cœur de son thème 2017. L’occasion de sensibiliser les jeunes générations au patrimoine sous toutes ses formes, architecturale, urbaine voire botanique, mettant ainsi en lumière le contexte historique et les valeurs sur lesquelles notre société s’est construite. À Menton, le service du Patrimoine propose une immersion dans le monde de l’enseignement supérieur, grâce à une visite inédite de Saint-Julien, ancien hôpital devenu campus Sciences Po. Du côté du musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman, le public se plonge dans une exposition éphémère, « Jean Cocteau, une histoire de jeunesse ». Ne manquez pas non plus l’occasion de vous glisser dans la peau de nos ancêtres, avec l’animation de tissage du musée de Préhistoire régionale ou l’activité de tressage artistique de la Galerie d’art contemporain. Le jardin Serre de la Madone joue évidemment la carte de la botanique avec un atelier-jeu de piste à destination des 10-12 ans. Plus classiques mais non moins enrichissantes, retrouvez conférences et visites guidées à L’Odyssée bibliothèque municipale ainsi qu’aux jardins Fontana Rosa et Maria Serena.

Programme complet

Samedi 16 septembre

  • Sciences Po – Campus de Menton

De 10h à 12h – dernière visite à 11h40 et de 14h à 17h – dernière visite à 16h40

Visites guidées autour de l’architecture et de l’histoire du bâtiment, puis découverte de l’intérieur de l’établissement avec les étudiants de Sciences Po. Partagée entre histoire, architecture et actualité, cette visite au cœur de la thématique de cette année permet d’aborder une nouvelle facette du patrimoine mentonnais.

Situé au cœur de la vieille ville de Menton, surplombant la place Saint-Julien, cette belle construction arcadée à la florentine a accueilli jusqu’en 1981 l’hôpital Saint-Julien. Cet édifice a été construit sur les plans de Victor Sabatier, élève de Viollet-le-Duc, nommé architecte des Alpes-Maritimes en 1860.

N.B : Le bâtiment est entièrement accessible aux personnes à mobilité réduite. Etre muni d’une pièce d’identité pour l’accès.

  • L’Odyssée bibliothèque municipale

Dans l’après-midi, à 15h, assistez à la conférence « Lumières de l’Italie : Rome et la France au temps de Piranesi », donnée par Christine Didier, historienne. Cette présentation entre dans le cadre de l’exposition « Carceri » de Giovanni Battista Piranesi, du 1er septembre au 11 octobre 2017.

  • Jardin Fontana Rosa

A 10h, à 14h30 et à 15h30, parcourez les allées du Jardin des Romanciers en compagnie d’un guide conférencier. Sur les pas de l’écrivain et homme politique espagnol Vicente Blasco Ibañez, pénétrez en ce jardin coloré de céramiques valenciennes et mentonnaises. Hommage à la littérature, ce lieu atypique fait la part belle à l’art de vivre méditerranéen et nous transporte vers Al-Andalus.

Au cours de cette journée, profitez également du Festival du livre d’occasion, organisé par le Cercle Blasco Ibañez, une manifestation qui repose sur des ventes et des échanges d’ouvrages.

  • Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman

De 10h à 18h, profitez d’une petite exposition éphémère, dont le sujet est en adéquation avec la thématique de cette édition des Journées Européennes du Patrimoine : « Jean Cocteau, une histoire de jeunesse ». Des visites commentées de cette exposition vous sont proposées toutes les demi-heures environ, de 14h à 16h30.  Au cours de l’après-midi, de 14h à 17h, assistez à la projection du court-métrage « Jean Cocteau s’adresse à l’an 2000 » réalisé par le prince des Poètes en 1950, à la villa Santo Sospir de Saint-Jean-Cap-Ferrat.

Sur le parvis du Musée, à 15h, la Compagnie BAL vous invite à un spectacle poétique « Bulle – Une odyssée », conçu comme une quête initiatique, où un enfant tente de retrouver son poisson rouge. Une façon ludique de réfléchir sur la question de l’eau et notre rapport à la nature.

  • Jardin Serre de la Madone

La propriété du Major Johnston devient, le temps de ces Journées Européennes du Patrimoine, un lieu d’apprentissage et d’initiation autour de l’univers végétal, grâce à un atelier – jeu de piste, proposé le matin à 10h, par Claude Antoniazzi, chef-jardinier. Cette animation ludique intitulée « Découverte de la Botanique » permet aux jeunes générations d’aiguiser leur curiosité, leur sens de l’observation, de comprendre ce qu’est une plante et son fonctionnement.

N.B : atelier réservé aux enfants de 10 à 12 ans. Le nombre de places étant limité, il convient de réserver auprès du Jardin Serre de la Madone : 04 93 57 73 90

Puis à 15h, profitez d’une visite guidée réalisée par les jardiniers. En 1924, le Major Lawrence Johnston crée à Menton un jardin exotique à l’architecture paysagère. Dans ce lieu intemporel coupé des rumeurs de la ville, les fragrances qui s’exhalent du jardin, le chant des oiseaux et la majesté des grands végétaux viennent éveiller nos sens.

  • Musée de Préhistoire régionale et galerie d’art contemporain du Palais de l’Europe

Durant ces deux journées, de 10h à 12h et de 14h à 18h, le Musée de Préhistoire régionale et la galerie d’art contemporain du Palais de l’Europe propose au jeune public des animations conjointes, entrant dans le cadre de l’exposition Odon « Couleurs et murmures » intitulées « Tissages, tressages…de la Préhistoire à l’art contemporain ». Dès le Paléolithique supérieur, avant l’apparition de l’agriculture, la pratique du tressage permet de fabriquer vanneries, nasses et filets. Avec le Néolithique et la production de fibres végétales et animales se développe la technique du tissage. Des créations artistiques contemporaines s’inspirent de ce travail qui consiste à savamment entremêler des fibres ou bandes de diverses matières. Guy Houdoin, dit « Odon » (1940-2017) a réalisé des œuvres tressées à partir de papier kraft peint. Ses grandes spirales suspendues reprennent des gestes ancestraux pour se projeter vers l’infini.

Ces ateliers, plus particulièrement tournés vers le jeune public portent sur le tissage au Musée de Préhistoire et le tressage artistique à la galerie d’art contemporain.

Les visiteurs sont accueillis aux heures d’ouverture des sites (10h-12h / 14h-18h). Il est conseillé de suivre l’animation du Musée de Préhistoire régionale en premier.

 

Dimanche 17 septembre

  • L’Odyssée bibliothèque municipale

Au cours de la matinée, à 10h, assistez à une visite commentée, avec démonstration de gravures à l’eau-forte, de l’exposition « Carceri » de Giovanni Battista Piranesi. A l’occasion de ces journées exceptionnelles, la bibliothèque sort de ses réserves les gravures de Giovanni Battista Piranesi, qui ont inspiré beaucoup d’auteurs et d’artistes. Dans la littérature, la bande dessinée et les mangas, nous retrouvons de nombreuses références issues de l’univers noir de Piranèse.

  • Jardin Fontana Rosa

Profitez du Festival du livre d’occasion, organisé par le Cercle Blasco Ibañez, une manifestation qui repose sur des ventes et des échanges d’ouvrages.

A 10h, à 14h30 et à 15h30, parcourez les allées du Jardin des Romanciers en compagnie d’un guide conférencier. Sur les pas de l’écrivain et homme politique espagnol Vicente Blasco Ibañez, pénétrez en ce jardin coloré de céramiques valenciennes et mentonnaises. Hommage à la littérature, ce lieu atypique fait la part belle à l’art de vivre méditerranéen et nous transporte vers Al-Andalus.

La journée s’achève sur une note musicale à 16h30, avec le concert du collectif « Pétales de sable », proposé par l’Association de la Culture, des Arts et de la Danse Ibériques (ACADI). Depuis 2012, l’ACADI a pour objet de regrouper les personnes, associations et autres organismes qui souhaitent promouvoir les arts et la danse. L’idée du projet « Pétales de sable »  est d’aller au-delà d’un simple concert, pour offrir au public une véritable immersion dans les musiques du Bassin méditerranéen, grâce à la performance de trois musiciens professionnels : Diego Origlia, Abdel Tebbaa et Jean-Luc Danna. Cette œuvre sonore se présente comme la vitrine des nouvelles musiques du monde autour de la Méditerranée. Terriblement créative, au caractère rythmé, coloré, épicé.

  • Musée Jean Cocteau collection Séverin Wunderman

De 10h à 18h, profitez d’une petite exposition éphémère, dont le sujet est en adéquation avec la thématique de cette édition des Journées Européennes du Patrimoine : « Jean Cocteau, une histoire de jeunesse ». Des visites commentées de cette exposition vous sont proposées toutes les demi-heures environ, de 14h à 16h30.  Au cours de l’après-midi, de 14h à 17h, assistez à la projection du court-métrage « Jean Cocteau s’adresse à l’an 2000 » réalisé par le prince des Poètes en 1950, à la villa Santo Sospir de Saint-Jean-Cap-Ferrat.

Sur le parvis du Musée, à 15h, la Compagnie BAL vous invite à un spectacle poétique « Bulle – Une odyssée », conçu comme une quête initiatique, où un enfant tente de retrouver son poisson rouge. Une façon ludique de réfléchir sur la question de l’eau et notre rapport à la nature.

  • Jardin Serre de la Madone

La propriété du Major Johnston devient, le temps de ces Journées Européennes du Patrimoine, un lieu d’apprentissage et d’initiation autour de l’univers végétal, grâce à un atelier – jeu de piste, proposé le matin à 10h, par Claude Antoniazzi, chef-jardinier. Cette animation ludique intitulée « Découverte de la Botanique » permet aux jeunes générations d’aiguiser leur curiosité, leur sens de l’observation, de comprendre ce qu’est une plante et son fonctionnement.

N.B : atelier réservé aux enfants de 10 à 12 ans. Le nombre de places étant limité, il convient de réserver auprès du Jardin Serre de la Madone : 04 93 57 73 90

Puis à 15h, profitez d’une visite guidée réalisée par les jardiniers. En 1924, le Major Lawrence Johnston crée à Menton un jardin exotique à l’architecture paysagère. Dans ce lieu intemporel coupé des rumeurs de la ville, les fragrances qui s’exhalent du jardin, le chant des oiseaux et la majesté des grands végétaux viennent éveiller nos sens.

  • Musée de Préhistoire régionale et galerie d’art contemporain du Palais de l’Europe

Durant ces deux journées, de 10h à 12h et de 14h à 18h, le Musée de Préhistoire régionale et la galerie d’art contemporain du Palais de l’Europe propose au jeune public des animations conjointes, entrant dans le cadre de l’exposition Odon « Couleurs et murmures » intitulées « Tissages, tressages…de la Préhistoire à l’art contemporain ». Dès le Paléolithique supérieur, avant l’apparition de l’agriculture, la pratique du tressage permet de fabriquer vanneries, nasses et filets. Avec le Néolithique et la production de fibres végétales et animales se développe la technique du tissage. Des créations artistiques contemporaines s’inspirent de ce travail qui consiste à savamment entremêler des fibres ou bandes de diverses matières. Guy Houdoin, dit « Odon » (1940-2017) a réalisé des œuvres tressées à partir de papier kraft peint. Ses grandes spirales suspendues reprennent des gestes ancestraux pour se projeter vers l’infini.

Ces ateliers, plus particulièrement tournés vers le jeune public portent sur le tissage au Musée de Préhistoire et le tressage artistique à la galerie d’art contemporain.

Les visiteurs sont accueillis aux heures d’ouverture des sites (10h-12h / 14h-18h). Il est conseillé de suivre l’animation du Musée de Préhistoire régionale en premier.

  • Jardin Maria Serena

A 10h, à 14h30 et à 15h30, lors d’une visite commentée par un guide-conférencier, profitez des beautés de cette propriété d’un peu plus d’1 hectare. Avec les Rochers Rouges et la baie de Garavan comme écrin, la villa Maria Serena a été bâtie en 1886 sur des plans attribués à Charles Garnier. Aujourd’hui villa de réception de la municipalité, elle accueille régulièrement de hautes personnalités des arts et des lettres.